Newsletter N°1: Première d'une newsletter trimestrielle

Introduction à la Newsletter

 Dans un ouvrage récent de 2018,  “la révolution de l’hypnose », Marie-Elisabeth FAYMONVILLE (le médecin) et Antoine BIOY (le psychologue) échangeaient sur divers points qui ont trait à l’hypnose tant cette approche connaissait un intérêt croissant et étendu dans de nombreuses sphères.


Ainsi, pour le psychologue, un cadre législatif et réglementaire reconnu ne garantit pas la compétence mais assure au moins que « le praticien a les formations requises et est responsable devant la justice et parfois devant son ordre en cas de problèmes ».


Et le médecin de répondre : « c’est pour cela que l’hypnose doit être un outil complémentaire utilisé par un professionnel ayant reçu une formation certifiante. L’hypnose ne doit pas donner naissance à un nouveau métier. »

Nous avions les mêmes convictions lorsque nous avions organisé le Diplôme Universitaire d’hypnose médicale de Bordeaux en 2007 et pour ce faire établi, à notre niveau, un code éthique de bonnes pratiques et des recommandations quant à l’application clinique de l’hypnose.


Alors face au constat d’une utilisation dévoyée urbi et orbi de ce mode de communication dans le cadre de la santé, il nous a paru utile d’interroger nos instances ordinales pour faire relais auprès de nos représentants élus afin, si possible, qu’il soit procédé à des dispositions législatives en la matière et en toute logique nous avons adressé cette lettre à notre conseil de l’ordre en novembre 2020.

Par : Fabrice LAKDJA- Sylvie COLOMBANI – Gérard OSTERMANN – François SZTARK

 

 

Newsletter

Restez informé sur les nouveautés et les évènements à venir

© Quentin RETTIG I Eternalis Web Agency 2021

www.eternaliswebagency.com

contact@eternaliswebagency.com